Escale d’AJACCIO (Corse - France)

 

Novembre 2012 – Costa Voyager

Mai 2016 – Equinox Celibrity Cruises

 

------------

Pour Ajaccio, pas de problème le bateau est amarré devant la vieille ville.

Le terminal se situe à quelques encablures de l'hôtel de ville sur la place des palmiers.

 

http://kyrnet.online.fr/images/j/ajaccio-plan-2.jpg

Place Foch dite « des Palmiers »


Elle est située au cœur de la ville et ouverte sur la méditerranée. En haut de cette place, se trouve la statue de Napoléon Bonaparte. Il est représenté en habit de consul romain et tenant dans sa main gauche le traité du concordat.

 

http://3.bp.blogspot.com/-HIcD7NaSaV4/VAA8IrR-cVI/AAAAAAAAIAU/vTGhIYbN8j0/s1600/466.JPG

 

La citadelle

 

Actuellement site militaire, la citadelle ne se visite pas.

 

Cathédrale

 

Napoléon y fut baptisé en 1771.

 

http://france.fr/sites/default/files/cathedrale_ajaccio_jean-pol_grandmont.jpg

 

Maison nataleBonaparte

Napoléon naît dans cette demeure le 15 août 1769. Il y résidera jusqu’à son départ pour le collège d’Autun, à l’âge de neuf ans. A cette époque, Charles et Letizia Bonaparte occupent le premier étage et ont la jouissance de la cuisine située au rez-de-chaussée. Leur demeure s’agrandit en 1774 d’une terrasse construite par le père de Napoléon. Les deuxième et troisième étages qui appartenaient à d’autres membres de la famille sont achetés au fil des ans. La famille Bonaparte, acquise à la République, doit quitter l’île tombée aux mains des Anglais en 1793. Quatre ans plus tard, la Corse reconquise, Letizia Bonaparte, mère de Napoléon, regagne Ajaccio et grâce à d’importantes indemnisations attribuées aux spoliés de l'occupation anglaise, elle agrandit et embellit la maison. Une galerie lumineuse est construite, et l’on meuble les appartements avec des commodes venues de Milan et des sièges commandés à Marseille. Napoléon y séjourne pour la dernière fois à son retour d’Egypte du 29 septembre au 4 octobre 1799. En 1843, la maison revient à Joseph Bonaparte, puis à Napoléon III en 1852.

Sous le Second Empire, la Maison va accueillir la visite de l’Empereur Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie le 14 septembre 1860, puis celle de l’impératrice Eugénie et de son fils le Prince impérial le 29 août 1869, à l’occasion du centenaire de la naissance de Napoléon Ier, fondateur de la dynastie. D’autres visiteurs illustres vont s’y presser : Gustave Flaubert, Pierre Loti, le Prince de Joinville, Joseph Conrad, Boni de Castellane, Elisabeth d’Autriche, Edouard VII… En 1923, le prince Victor Napoléon, héritier de l'impératrice Eugénie, l’offre à l’Etat. Elle est alors classée monument historique. En 1967, enfin, la demeure devient musée national, aujourd’hui rattaché au musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau. Le bâtiment a été agrandi en 2004 par l’achat d’une maison voisine qui a permis d’ajouter des espaces consacrés au Second Empire ou aux expositions temporaires. 

La maison Bonaparte est ouverte tous les jours sauf le lundi.

 Plein tarif : 7 € et gratuité pour tous le 1er dimanche du mois (Tél : 04 95 21 43 89)

 

 

La place Charles de Gaulle dite « Place du Diamant »

 

http://static.immoone.fr/002801/800/1850_4.jpg

 

Cette place est particulièrement imposante et offrant une vue magnifique sur le golfe d’Ajaccio. Le monument a été érigé sous le Second Empire, pour honorer la gloire de Napoléon 1er et de ses frères. Ici, ce dernier est représenté en statue de bronze sur un cheval, toujours vêtu à la romaine. Il est entouré de ces frères, Joseph, Louis, Lucien et Jérôme, statues en pieds de granit rose. En vous approchant un peu plus près, vous pourrez trouver l'inscription qui dit : " A la mémoire de Napoléon 1er et de ses frères, la Corse reconnaissante".

 

http://www.grappa.univ-lille3.fr/~torre/downloads/photos/6463962743738098-big.jpg

 

La place d Austerlitz dite « du Casone »

Située sur le côté ouest de la place d’Austerlitz, ce monument est composé d'une statue en pied de Napoléon 1er. Ce dernier est en habit militaire (« petit caporal ») tel qu'il était habillé à la bataille d’Austerlitz. La statue est au sommet d'une pyramide à degrés en granit qu'il est possible de gravir par un escalier encadré par deux aigles1. Les dates « 1769 » et « 1821 » correspondent à la date de naissance et de mort de l'Empeureur.

La grotte de Napoléon se trouve à côté. Selon la légende, Napoléon s'y réfugiait souvent pendant son enfance.

-o-o-o-

Il y a aussi la presqu'ile des sanguinaires qui bénéficient du label grand site. Pour cela vous pouvez prendre soit un taxi (environ 50 € AR), soit l'autocar panoramique ou  le bus de la ville (formule économique).

Il y a aussi le petit train touristique.

Départ Place Foch.

 

 


Visite de la cité impériale, ville et vieille ville
(durée 45 minutes - arrêt 15 minutes grotte Napoléon)

Adulte : 7€


Enfant : 4€ (de 3 à 9 ans)



Visite de la cité impériale, ville, Iles sanguinaires et vieille ville
(durée 1h40 - arrêt 15 minutes grotte Napoléon & Iles Sanguinaires).

Adulte : 10€


Enfant : 5€